[Article invité : Julie-Anne de Sée, auteur érotique aux éditions Tabou. Découvrez son blog et sa page google + ]

Nouveauté chez La Musardine : Eloïse et Thomas Raven publient leur trilogie AMABILIA en bande dessinée numérique. Thomas est le dessinateur, il co-écrit les textes avec Eloïse qui supervise l’ensemble. C’est là leur toute première aventure BD érotique. En trois tomes, le lecteur suit le déroulé de l’histoire d’Iris et Simon, charnelle et sentimentale. Critique !

1Nue sous le masque – Amabilia, tome 1

Le titre et le graphisme élégant et sobre accrochent l’oeil d’emblée. Amabilia, (du latin amabilis ?) c’est « dignes d’être aimées », charmantes, Iris et ses comparses le sont ! La jeune femme au masque de dentelle est plus que séduisante. Le ton et le choix délibéré du noir et blanc, dont quelques touches de rouge viennent renforcer l’impact visuel, ouvrent le tome 1: « Nue sous le masque ».

Seuls la bouche et les ongles d’Iris sont colorés, parfois légèrement ombrés de rose. Ce premier opus se situe du point de vue masculin, celui de Simon, séduit par la belle inconnue masquée rencontrée à une soirée. La technique narrative très cinématographique guide le lecteur-spectateur là où les auteurs veulent l’amener, déroulant le fil de ce qui pourrait s’apparenter à un story-board : jeux de gros plans sur les visages, plans rapprochés sur les regards porteurs d’expression parlant d’elles-mêmes, plongées sur les quelques scènes où plusieurs personnages évoluent. Avec une belle idée, celle de photos floutées (en noir et blanc) pour un arrière-plan de décor urbain, et un subtil passage d’images inversées comme des négatifs photographiques pour de jolis effets d’ombre et de lumière au graphisme toujours épuré.

amabilia-tome1-a

quoteSynopsis – Une soirée costumée. Simon s’ennuie à mourir jusqu’au moment où il croise le regard chaleureux d’Iris. Le désir monte entre les deux jeunes gens. Ils s’éclipsent de la soirée, prennent un taxi et s’excitent mutuellement. C’est une fois dans l’ascenseur de l’hôtel de Simon que les choses deviennent plus sérieuses. Désir, envie et plaisir les accompagneront toute la nuit.

 Nue sous le masque 
 Amabilia 
 E.T. Raven 
 BD érotique 
 La Musardine / Dynamite 
 6 mai 2015 
 fichier numérique (PDF, EPUB) 
 52 

2Dans la peau d’Iris – Amabilia, tome 2

« Dans la peau d’Iris », le second tome, le point de vue change, devient féminin. Trois mois se sont écoulés, Iris a perdu Simon mais ne cesse de penser à lui. Le masque de dentelle est rangé, la touche de rouge vient se poser sur ses sous-vêtements. Iris est revenue à la réalité de son quotidien, partagé avec Bruno, un compagnon dont elle se détache, l’esprit trop occupé du souvenir de Simon.

D’autres personnages font leur entrée, traités de la même patte graphique. Puis, Iris tranche : elle quittera Bruno pour aller retrouver Simon. Y parviendra-t-elle ?

Le tome 3 va-t-il réunir les amants ?

amabilia-tome2-a

quote

Synopsis – Au lendemain de sa rencontre passionnelle avec Simon, Iris se doit de reprendre sa vie là où elle l’avait laissée. Peut-elle continuer à faire semblant d’être heureuse au quotidien alors que cette nuit revient constamment dans ses fantasmes ?

Submergée de désirs, d’envies et de fantasmes, Iris est à fleur de peau…

 Nue sous le masque 
 Amabilia 
 E.T. Raven 
 BD érotique 
 La Musardine / Dynamite 
 3 août 2015 
 fichier numérique (PDF, EPUB) 
 69

3Ladies & gentleman – Amabilia, tome 3

Le titre est ambigu à souhait : « Ladies and Gentleman ».

Deux nouvelles protagonistes entrent dans la danse : Charlotte et Eva, déroutant le lecteur. Charlotte est-elle la compagne de Simon ?

La scène de sexe entre femmes offre un agréable intermède, jamais vulgaire, tout comme les représentations des fantasmes de Simon, ses rêves d’Iris, sobrement traités en gris sans autre ajout de couleur.

L’art (dessin, photographie, cinéma, sculpture…) est très présent dans cette œuvre singulière et en fait l’un des charmes indéniables.

quote

Synopsis – Dans son petit studio d’artiste peintre parisien, Simon passe ses journées à rêver de retrouver Iris, belle inconnue croisée lors d’une soirée costumée. L’odeur de sa peau, le goût de ses lèvres, la chaleur de ses caresses obsèdent le jeune homme et l’empêchent de faire de nouvelles rencontres. Et ça n’est pas la vie sexuelle débridée de Charlotte, sa colocataire, qui va l’aider à passer à autre chose…

Si le synopsis est assez basique, la narration en est relevée par la qualité et le soin des dessins, l’option délibérée du noir et blanc qui, comme en photo, offre de multiples possibilités de jeux d’ombre et de lumière en soulignant les ressentis des personnages mieux encore que leurs échanges. Au fil des volumes, les personnages deviennent très attachants car proches de nous, très humains.

amabilia-tome3-a

On est ici bien loin de la franche pornographie d’un Luca Tarlezzi ou des planches imprimées en noir et blanc d’un Manara, ou encore de Xavier Duvet et de leur fourmillement de détails.

Cette sobriété pencherait davantage du côté de Gruau qui, en d’autres temps, traçait d’un trait noir sur la page blanche l’épure d’un visage à la bouche rouge pour vanter le Rouge Baiser.

Vous n’avez pas encore découvert l’univers de la BD pour adultes ?

Vite, offrez-vous Amabilia, et… partagez votre lecture avec Jules !

 Nue sous le masque 
 Amabilia 
 E.T. Raven 
 BD érotique 
 La Musardine / Dynamite 
 3 février 2016 
 fichier numérique (PDF, EPUB) 
 71

1 COMMENTAIRE

  1. Je n’ai jamais été très porté sur la BD. Même jeune, j’ai très tôt préféré les livres sans images, qui laissent davantage de champ à l’imagination. Je n’ai concédé jusque-là qu’une seule exception à cela : Xavier Duvet. Je suis d’accord avec vous concernant son talent : le souci du détail, omniprésent, me laisse à chaque fois admiratif.

LAISSER UN COMMENTAIRE