Après avoir quitté cet homme hier soir, j’avais envie de faire un focus sur une jolie rencontre. De celles qui débutent sur internet et correspondent à nos attentes. Seulement, l’histoire n’est finalement pas celle que j’aurais aimé vivre. Retour sur une rencontre qui aurait dû se passer autrement ou ne pas se passer du tout !

C’est sur le site de rencontre Pof, Plenty of fish, que j’ai fait sa connaissance. C’était vendredi et nos échanges virtuels ont tout de suite étaient très intenses (non, non, l’intensité n’était pas sexuelle). Nous avons discuté de tout, de rien, de lui, de moi avec beaucoup d’entraînement. Et un réel intérêt pour l’autre. Nous nous sommes appelés le jour même. Là encore, le courant passe. Comme je partais en week-end, nous décidons de nous rencontrer la semaine suivante. Rendez-vous est pris pour le mardi.

Nous continuons à échanger par sms et enfin arrive le jour de la rencontre. Je m’apprête, me parfume puis je le rejoins. C’est sur le parc Montsouris que nous jetons notre dévolu. Allongés dans l’herbe baignés par les premiers rayons de soleil printanier, nous faisons réellement connaissance. L’homme est élégant, drôle, intelligent mais j’ai quand même quelque réticences. Je le trouve un peu trop pressant. En amour, j’aime prendre le temps de découvrir l’autre.

Nous rions, discutons beaucoup, flirtons. Il sait que j’ai un blog mais il n’en connaît pas le sujet. Il cherche à en savoir plus mais à nouveau, je garde une certaine distance. Je ne lui dis surtout pas que je suis blogueuse sexo. Il me prend la main, nos corps se frôlent. J’hésite. Je suis encore réticente. Il me propose de me raccompagner, je refuse. Il tente de m’embrasser, j’esquive.

Sur le chemin du retour, moi dans le tramway, lui en voiture, nous échangeons à nouveau des sms. Nous sentons tous les deux une réelle alchimie et nous avons envie de nous revoir. Nous sommes finalement assez proches. Quand je partage avec lui mon envie d’attendre un peu pour passer au second acte. Il me dit qu’il comprend même si pour lui notre rencontre est une évidence.

C’est « toute chose » et un peu fébrile par tant d’émotions que je passe la porte de mon appartement. J’ai aimé cette rencontre et finalement, j’aurais bien souhaité connaître le goût de ses lèvres.

Tard dans la soirée, mon téléphone sonne. Le numéro est masqué. A l’autre bout du fil, une femme en colère me dit  » Vous saviez que vous étiez avec un homme marié ? ». Je tombe des nues et lui demande de se présenter. Elle m’aboie à nouveau dessus « Vous saviez que vous étiez avec un homme marié ? ». Puis, elle raccroche. J’appelle l’homme qui ne décroche bien sûr plus. Un lâche en somme.

A mon tour d’être frustrée et contrariée, mais je ne sais pas vraiment pourquoi. A cause d’un homme qui voulait faire de moi sa maîtresse sans m’informer de ce statut ? D’une femme qui n’a pas le courage de se présenter et qui s’en prend à une autre femme alors qu’elle devrait en priorité régler les problèmes qu’elle a dans son couple ? De mon envie de vivre une belle histoire qui aboutit à ce type de scène ?

La femme aurait agit différemment j’aurais pu la comprendre. L’homme ne m’aurait pas menti, je n’aurais probablement pas donné suite, mais ça serait resté un beau souvenir. Là, j’ai la sensation d’être au milieu d’une histoire qui n’est pas la mienne. Mes réticences face à un homme qui me plaisait, étaient probablement de l’intuition. Je suis déçue, mais finalement plutôt contente de ne pas avoir été plus loin.

Bref, fin de l’histoire (enfin presque car j’ai tout de même envoyé cet article à l’homme qui a utilisé son droit de réponse en commentaire sous le pseudo de suisla)

Et vous, qu’auriez-vous fait ?

9 COMMENTAIRES

  1. Je pense que tu as parfaitement réagit : tu as suivi ton instinct, qui a été un bon guide. Cet homme avait surement quelque chose d’ambiguë qui t’as envoyé un feu rouge, et tu as écouté ça, c’est exactement ce qu’il y avait à faire !
    Techniquement, j’évite de donner des premiers rencard en semaine. Le week-end, c’est plus difficile pour un homme en couple de se libérer (encore que pas toujours, mais ça limite les risques).

  2. Je ne m’attendais pas à la chute et j’ai bien ri. Généralement l’officielle découvre la tromperie après consommation et pas avant! Là tout à été très très vite…sauf le flirt concret.

    Donc, dorénavant, se préparer un petit texte tout fait pour quand l’officielle appelle et donner des rendez-vous à des horaires différents.

    Et puis merci pour la découverte d’un nouveau site 😉

  3. Drôle d’histoire et intéressante. Je raconte

    Je pense que l’homme s’est inscrit sur ce site POF pour changer et trouver ce qu’il na pas Dans l’autre rive. A peine sur ce site il l’a tenté 5 « salut » et 4 lui ont tendu la main. Ah une l’a trop intéressé par sa réponse. Et de l’autre côté et à distance l’homme à senti que c’est la bonne étoile en plein jour. Souvent très occupé au travail cet homme met en standby certains livrables pour en savoir plus. De loin il fantasme cet inconnu au bout du fil trop sympathique. Et c’est un réel coup de foudre qu’il a senti. L’homme à failli manqué à sa réunion de l’après midi qu’il a rejoint avec beaucoup de punch. Le soir sur le chemin du retour il se gare n’importe comment, clignotants allumés pour appeler cet inconnu au bout du fil comme à l’adolescence. Bref ils Se rencontrent au parc l’homme sait que au plus profond de lui qu’ elle a en face sa douce moitié. Que du bonheur dans ce parc. Au retour il a osé raconté sa belle soirée et l’assumer . Ah il assume et règle le problème à sa maniere on le taxe de lâche. …Peut être il a bien aimé la jolie princesse ronde au beau visage.

    • Merci d’être venu livrer ta version de l’histoire, même si j’avoue que pour moi tu n’as rien assumé. Même si tu dis t’être confié à ta femme, ce dont je doute, cela aurait aussi impliqué de m’en parler avant que ta femme ne le fasse puis de répondre à mon appel.

      Je suis plutôt contrariée par cette histoire et je pense que si tu agis ainsi avec l’une, il n’y a pas de raison que tu ne fasses de même avec la prochaine.

  4. Un peu « bizarre » cette histoire et encore plus la réponse de cet homme qui ne rime à rien selon moi, à part se moquer des gens et ne rien assumer. Un peu facile tout ça. Je te souhaite le meilleur, probzblement pas sur les sites de rencontre selon moi. Le changement (c’est maintenant ;-)) de tactique est la 😉

    • Oui cette histoire est assez étrange et pourtant banal. Je ne sais pas si le changement doit se faire sur le lieu de rencontre ou l’approche. Je suis bien heureuse d’avoir écouté mon intuition et et de ne pas avoir été plus loin avec cet homme. À suivre…

      • Le changement doit à la fois se faire sur le lieu et l’approche. Et puis dans la vie « réelle », les possibilités de rencontre sont toutes aussi nombreuses et intéressantes, pourvu que l’on y soit réceptif et ouvert. J’avoue que parfois internet est un frein, avec cette espèce d’effet de mode qui peut se limiter au virtuel pour certains. Il faut peut être revenir à des bases plus « réelles ». La rencontre via le net est un outil comme un autre mais souvent empreinte de superficialité sans sincérité, un refuge pour certains qui y jouent un rôle et se cachent (quel paradoxe si on veut vraiment rencontrer mais chacun ses choix). C’est bien dommage. Heureusement, les exceptions existent. Mais que c’est difficile et rare.

  5. Moi, j’annonce toujours que je suis en couple avant la rencontre. Ça ne rime à rien de démarrer une relation sur des fondations faites de mensonges.

    Par ailleurs, je dis toujours à mes amantes – celles qui « acceptent » donc l’existence de ma femme – que c’est à moi et non à elles de gérer ma relation de couple ; elles n’ont donc aucune raison de culpabiliser pour un comportement qui est le mien et non le leur. Tout ça pour dire que la seule réponse à opposer à l’épouse marrie, c’est que vous n’y êtes pour rien dans les agissements de son mari.

LAISSER UN COMMENTAIRE