Bouche coeurHier soir j’ai reçu un mail de Raymonde. Elle me demandait un conseil sur ce qui est peut-être le début d’une jolie relation. Elle s’est inscrite sur un site de rencontre sur internet et a rencontré un homme. Le premier rendez-vous a eu lieu mais il ne s’est rien passé. Elle se pose de nombreuses questions : aurait-elle dû montrer au garçon qu’elle avait envie qu’il l’embrasse, aurait-elle dû prendre les devants ou encore devrait-elle attendre avant un second rendez-vous ? L’histoire de Raymonde ressemble beaucoup à ce que je suis en train de vivre en ce moment, une histoire qui peut débuter ou pas. Son message m’a touché et je lui ai proposé de me raconter son histoire, de la poster sur mon blog pour votre avis. L’histoire de cette première rencontre est racontée par Raymonde. Elle a hâte de connaître votre avis.

Nos premiers échanges sur le site de rencontre sont tout de suite assez vifs. On se répond du tac au tac et on s’emballe.

– Joli sourire et beaucoup de générosité dans votre regard. Ai-je tout faux sur le descriptif ?
– Complètement faux, je suis du genre râleuse et je déteste les personnes qui ont un casque sur les oreilles. Et toi, comment es-tu ?
– Moi je suis antisocial, chiant, intolérant, et je déteste les filles au bord des lacs. Tu vois qu’avec nos vilains défauts on finira peut-être par s’améliorer.

Très vite, nous avons envie d’en savoir plus l’un sur l’autre. Nous nous appelons. Une conversation surréaliste débute alors. Elle dure 3 heures et nous flirtons à peine. Nous parlons de nos attentes, nos envies, nos loisirs et même de la politique. La conversation est fluide, comme avec un vieil ami. Rendez-vous est pris pour le mercredi.

Seulement, entre temps nous échangeons et nous décidons d’improviser un rendez-vous avant la date prévue. En fait, nous sommes et je viens de le quitter.

Nous nous sommes donné rendez-vous à Paris près de chez moi. Comme je ne suis pas physionomiste, je regarde chaque homme avec attention pensant que ça pourrait être lui. Puis, j’entends une vois derrière moi : “Raymonde, je suis là”. Je me retourne et Robert est déjà en train de me faire la bise. A ce moment précis, je me dis que si le coup de foudre existe, je dois être ne train d’en vivre un.

Je lui dis que je veux prendre mon temps et pourtant, je réalise que je n’ai qu’une envie : être dans ses bras !

Nous nous dirigeons vers un café et nous commandons le même vin. Nous discutons encore et encore. Il tente de plonger son regard dans le mien, je détourne mon regard. J’ai besoin d’être approché en douceur, je suis gênée. Je lui confie mon envie de prendre mon temps, de ne pas être embrassé au premier rendez-vous. Au même instant, je réalise que je n’ai qu’une envie : être dans ses bras ! Un second verre arrive et les mots s’enchaînent. Les rires aussi. J’aurais aimé tenir sa main pour connaître le contact de sa peau, en apprendre plus. Seulement je me freine, me retiens. La serveuse nous tend l’addition, je jette un œil sur ma montre. Il est minuit !

Je ne lui propose pas un dernier verre à mon appart et je l’accompagne sur le quai du métro. Le prochain est dans 8 minutes. Je n’ai pas envie de le voir partir. J’ai envie de le sentir passionné. Je veux qu’il m’embrasse et qu’il me crie qu’il est déjà fou de moi. Dans ma tête, les films s’enchaînent. Dans la vraie vie, sur le quai du métro, il me fait une bise et monte dans le métro. Je suis de nouveau seule.

Avec lui, les heures sont des minutes, la réalité n’existe plus.

De retour chez moi, je m’interroge. Aurais-je dû partager avec lui mes envies, lui faire sentir que je voulais qu’il presse ses lèvres contre les miennes ? J’aime prendre mon temps, mais avec lui, les heures sont des minutes, la réalité n’existe plus.

Je le revois demain et j’hésite entre modérer mon envie et lui sauter dessus. Et vous, qu’auriez-vous fait ? Dois-je l’embrasser demain, attendre qu’il le fasse ?

 —————————-

Si comme Raymonde, vous vous posez des questions et vous avez envie de les partager sur mon blog écrivez moi à lilly@ohmylollipop.com

2 COMMENTAIRES

  1. Demain est passé et que s’est-il passé?

    C’est une belle histoire entre deux personnes qui semblent s’apprécier. Plus le premier contact tarde et plus le souvenir n’en sera que plus fort plus tard.

    Ce premier contact qui tarde permet aussi de voir si la magie de la rencontre fonctionne encore, permet de voir si le garçon est patient aussi.

    Puis, de toute façon, quand le feu sera trop fort rien ne pourra arrêter le premier geste tendre ou le baiser fougueux.

  2. Les coups de foudre c’est bien mais pas si fréquent. Et la vie m’a appris à être patient et prendre son temps pour connaître quelqu’un. Alors oui quand ca s’emballe c’est sympa aussi : excitant, avec le cœur qui fait boom boom. Mais seul le temps permet d’en savoir plus. Par contre, il est clair que communiquer, exprimer ses ressentis est très important. Ceci afin de ne pas passer à côté de quelquechose que l’on regretterait, quitte a en etre blessé si l’attenre n’est pas réciproque ou si intense qu’on le souhaiterait.
    En tout cas, c’est un début prometteur et il faut rester positif, y croire. Rêver c’est bien, tout en gardant les pieds sur terre. L’équilibre entre ces deux pôles est toujours le plus difficile à trouver. Mais quand ça arrive, c’est magnifique et intense.

LAISSER UN COMMENTAIRE