Plaisirs coupleAu cœur de ce mois de septembre un peu fou, la tendance Slow sex vous propose de vivre la rentrée à contre-courant et de ralenti.  L’idée est ici de ne pas avoir pour finalité l’orgasme ou la pénétration, mais plutôt de mettre au coeur de la relation sexuelle les sensations, le désir et le plaisir. Il n’est bien sûr pas question de ne pratiquer que le slow sex, mais entre la fin des soirées d’été et le retour de votre boss, peut-être est-il temps de lâcher prise et d’essayer cette nouvelle tendance. Découverte !

Faire l’amour en pleine conscience

Etre conscient de son corps, éveiller ses sens et ressentir chaque sensation, c’est un peu ce qu’on peut expérimenter durant une séance de yoga; Mais ici il s’agit de slow sex. Les couleurs, la musique, les odeurs, la caresse d’une plume, sa main qui glisse sur la peau de l’autre….Chaque sensation est vécu dans un relâchement total.

Rejeter la performance pour accueillir l’instant

Au diable l’orgasme (je n’en reviens pas d’écrire ces mots, et pourtant…), dans le slow sex la jouissance ou la pénétration n’a pas plus d’importance que les autres caresses. J’ai un jour, sans le savoir, expérimenté ce qui est devenu une tendance. C’était le temps d’un week-end, avec ce garçon qui est devenu un très bon ami. Depuis, nous aimons nous rappeler ces instants d’abandon. 24 heures à s’effleurer, se mordiller, se masser et s’abandonner dans les bras de l’autre pour le sentir plus près encore.

Nous n’avions pas prévu de ne pas passer par les phases classiques (désirs, préliminaires, pénétration). Nous avons juste expérimenter et nos jeux ont cessé au moment où à regret nous avons dû rendre notre chambre d’hôtel. Le slow sex, c’est un peu ça, se rendre disponible pour l’autre, donner et accueillir le plaisir.

Se découvrir soi et l’autre

Nul besoin de faire preuve de beaucoup de créativité. Optez pour un double massage l’un face à l’autre, ou saisissez une plume, un ruban ou tout autre jouet pour partir à la recherche d’une zone érogène encore inconnu sur le corps de votre partenaire. Si vous acceptez de vous laisser aller, cette quête peut vous mener tous deux loin des sentiers battus <3

Et vous, que pensez-vous du slow sex ?

1 COMMENTAIRE

  1. Je pense que c’est un peu comme M. Jourdain, j’ai dû faire du slow sex sans le savoir. Mais je fais aussi du fast sex, et puis du mix sex, et puis du zoumba sex, du speed sex, du rotation sex, du hippie sex, du …

    Enfin bref. Si on écoutait plutôt ses envies et celles des autres plutôt que lire les tendances pour baiser à la mode propagées par les magazines ?!

LAISSER UN COMMENTAIRE