Jeu de rôle tendrement BDSM :: Domination & soumission

9
7606

BDSMAvec la trilogie 50 nuances de Grey, l’écrivain E. L. James lève le voile sur la culture BDSM. Quatre lettres pour Bondage & discipline, Domination & soumission et Sado-Masochisme. Les aventures de Cristian Grey et D’Anastasia Steel ont encourager les couples à s’offrir des sex-toys. Boules de Geisha, fouets et menottes sont désormais tendances. Ils pénètrent votre chambre à coucher et pimentent vos nuits. Mise en scène d’un jeu de rôle sévèrement érotique !

Le jeu de rôle que je vous propose aujourd’hui s’inspire d’une des tendances du BDSM, la Domination et Soumission (D/s). La relation D/s se fait entre deux partenaires consentants : le dominé et le dominant. Elle s’accompagne d’un contrat ou d’une lettre d’intention, d’un questionnaire et d’instructions données par le dominant avant la séance. Avant de commencer, discutez de vos attentes, vos peurs et vos fantasmes. Et surtout, prenez du plaisir. Si ce n’est pas le cas, l’un des deux partenaires peut arrêter la séance à tout moment, et ce par un simple mot défini à l’avance.

Déterminez les rôles

Le dominé est soumis. Docile, il reçoit les ordres de son maître ou de sa maîtresse. Le dominant quant à lui s’appuie sur la lettre d’intention rédigé par le dominé et sur le questionnaire que celui-ci a rempli pour définir un scénario ou trouver des idées de jeux. Pour vivre plus librement votre fantasme, choisissez un pseudo et laissez-vous aller.

Passez un contrat ou rédigez une lettre d’intention

Dans les codes SM, le soumis et le maître déterminent ensemble le cadre de leur relation et rédigent un contrat. Dans ce jeu de rôle vous pouvez prendre quelques libertés et vous contenter d’une lettre d’intention écrite par la personne soumise.

Pour vous guider, une certaine Châtaigne m’a transmis la lettre d’intention qu’elle avait rédigé avant sa séance d’initiation. Avec son autorisation, je vous invite à vous en inspirer.

Lettre d’intention BDSM de Châtaigne

J’ai trouvé le questionnaire BDSM sur internet. Je ne l’ai que légèrement modifié pour retirer ce qu’il y avait de violent car ce n’est pas l’objectif du jeu de rôle proposé ici. Discutez-en avec votre partenaire et surtout communiquez sur vos envies, vos craintes, vos peurs et vos fantasmes.

Questionnaire tendrement D/s

Sécurisez le jeu

Supplications, plaintes et autres pleurs, font partis du jeu et peuvent vous aider à vous laisser aller. Pour permettre aux deux partenaires de vivre pleinement cette expérience en toute sécurité, il faut donc déterminer de mots peu communs qui alerteront votre partenaire sur votre état. Je vous propose d’en choisir 3 que chacun des partenaires pourra utiliser.

  • Le 1er pour indiquer que vous souhaitez aller plus loin.
  • Le 2d pour signifier que vous êtes à la limite et qu’il faut revenir à une situation plus douce.
  • Le 3ème pour arrêter immédiatement le jeu.

Obéissez à des instructions

A réception de la lettre et du questionnaire, le dominant livre ses instructions au dominé auxquelles. Celui-ci devra s’y plier et réaliser ce qui lui est demandé. Châtaigne m’a livré les instructions qu’elle a reçu de son amant O-livier. Il lui indique, le lieu et l’heure de la rencontre, la tenue qu’elle devra choisir, la position qu’elle devra prendre et il lui demande de se bander les yeux avant son arrivée.

Je vous laisse découvrir cette lettre à votre tour.

Instructions BDSM

Jouez !

Après avoir choisi votre pseudo et travaillé la mise en scène, il ne vous reste plus qu’à incarner votre personnage. Lâchez prise et laissez monter votre désir pour peut-être découvrir une nouvelle facette de vos fantasmes. Vous pouvez préparer un scénario ou vous laissez librement inspiré en fonction de votre imagination. Le plus important : prendre du plaisir !

J’étais très anxieuse à mon premier rendez-vous avec O-livier. Même s’il a fait preuve d’une certaine sévérité et m’a même giflé, il a aussi su se montrer très tendre.
Châtaigne

Et vous, allez-vous faire comme Châtaigne ou Anastasia Steele et vous laisser entraîner dans une séance de Domination/Soumission ?

9 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    votre article est intéressant. Cependant il faut penser que certaines personnes pas assez vigilantes, peuvent rencontré un tiers aux intentions pas si innocentes…
    Sans vouloir heurter la sensibilité, mais plutôt en garde fou, nous conseillons la lecture du « Contrat BDSM expliqué ».
    Dans ces relations les jeux peuvent aller très loins. Il vaut mieux en être averti.
    http://www.sexshop-ilxelle.com/blog/bdsm-bondage-sm/contrat-bdsm-explications/
    Au plaisir,
    Lili Prune

  2. Lilly, d’abord merci pour ce blog intelligent sur le sexe au féminin…
    En ce qui concerne ce jeu BDSM, j’avoue qu’il y a un risque outre celui inhérent à la transgression des pratiques, la possibilité d’y prendre goût…
    Car c’est tellement merveilleux lorsque le partenaire est complice qu’il est peut s’avérer difficile de faire autrement. Bien sûr, nombreux ceux les adeptes du BDSM qui sont loin de ressembler à Cristian Grey et D’Anastasia Steel.
    Il est pour beaucoup d’entre nous un lien très particulier… et surtout un lien particulièrement tendre.

    • Harmony,
      Je suis assez fascinée par ce lien qui peut unir deux adeptes. D’après ce que j’ai compris, mais j’ai encore beaucoup à découvrir, dans le BDSM, le dominant et le dominé ne forment pas toujours un couple dans la vie. Et pourtant, comme tu le dis si bien, un lien très particulier les uni. D’ailleurs, contrairement à ce que beaucoup pense, le rôle du dominant n’est pas de maltraiter ou d’humilier le dominé, mais plutôt de répondre à ses fantasmes ou à ses besoins et les mettre en scène.

      En s’y essayant, si certains deviennent accro, c’est que cette pratique leur correspond toute ou en partie. La sexualité est plurielle, j’ai l’impression qu’il faut parfois s’aventurer au-delà de nos limites pour se découvrir.

      A travers cette proposition de jeu, j’avais envie de lever le voile sur une pratique, mais aussi montrer un exemple de sexualité créative notamment grâce à cet échange de lettres érotiques, puis à la mise en scène.

      Lilly

      • Lilly,
        Oui, en effet, il se peut que ce lien ne soit pas toujours vécu en couple mais il y a en effet une diversité de situation… et c’est un lien si particulier qu’il peut survivre à des schémas hors une certaine « normalité » convenue.
        Le lien D/d ou Dominant/ dominé est un lien qui dans certain cas est un lien sublimant car il va permettre de s’épanouir. La [ou le] soumis donnant librement le pouvoir à son Dominant qui loin d’en abuser va en faire le « ciment merveilleux » d’une relation très particulière. Nulle besoin d’ajouter qu’il y a une large pluralité des paires D/d.
        La fenêtre que vous avez ouverte avec votre proposition de jeu est une ouverture qui pourrait bien conduire ceux qui s’y glissent vers des aventures coquines, envoutantes mais toujours consentantes car oui, c’est un monde malicieux, magique parfois troublant car jouant avec les envies, les fantasmes, les peurs. Comme sur tous les terrains d’aventures, il faut partir l’ explorer avec soin, en compagnie savamment choisie et seulement à son rythme.
        Lorsque vous mentionnez sexualité créative, vous dites si bien car vous ne pouvez imaginer la formidable imagination que peuvent avoir des êtres qui désirent s’enchanter au quotidien.

  3. se présentent énormément d’informations intéressantes à cet endroit. Je deviens très charmé d’analyser votre publication. je vous remercie chaleureusement et j’ai vraiment envie de vous voir. apprécieriez-vous énormément me me notifier un courriel pour vous joindre ?

LAISSER UN COMMENTAIRE